Coupe d’Europe d’Olten et de Klosters

Jeudi passé, le 10 janvier, a eu lieu le coop city sprint d’Olten, comptant pour la coupe d’europe. Peter Von allmen, Vincent Caccamo et Jovian Hediger y ont participé avec succès. Peter a fait sensation en remportant cette épreuve : 15e du prologue, il ne se disait pas trop en forme. Puis, en quart de finale, la CHANCE lui sourit. En effet, le Suisse Eligius Tambornino et le Français Damien Ambrosetti ont sprinté à un tour de la fin, croyant que c’était la dernière ligne droite. Mais Peter, lui qui sait compter, à continué et s’est qualifié pour la demi finale, qu’il remporta avec succès. En finale, restant en deuxième position, il parvint à garder de l’énergie pour la dernière ligne droite et ainsi gagner cette course avec quelques centimètres d’avance sur les Suisses Andreas Waldmeier et Christophe Eigenmann.
Vincent et Jovian se sont aussi bien mis en avant en prenant la 7e et la 10e place de la catégorie Junior. Vincent, 11e du prologue, 16 centièmes derrière Jovian, réussit à passer son quart de finale et, prend part à la petite finale. Jovian, 9e du prologue se fait éliminer en quart de finale. A noter que Vincent est 1er Suisse et Jovian 3ème. Un grand Bravo à nos trois sprinters et un grand Merci à Hans Küpfer, Charles-Henri Favrod, Jean Kohli, Reto Kaeser, Vincent Cester, Daniel et Patricia Hediger, et Stéphane et Jocelyne Caccamo pour leurs encouragements

L’équipe romande s’est ensuite déplacée à Klosters pour la coupe d’Europe, qui a eu lieu les 12 et 13 janvier. Samedi, a eu lieu un 10 kilomètres classique, départ toutes les 30 secondes, Peter, Jovian et Vincent Cester ont pris le départ. A la suite de conditions difficiles pour le fartage, Jovian, ne peut terminer la course, ayant des sabots sous les skis. Vincent, au contraire, ne crochant pas assez et étant à bout de force abandonne aussi. Peter, lui, réalise une bonne course en terminant 36e.

Dimanche, a lieu un 15 kilomètres skating, départ en ligne. Pas la grande forme pour les deux Vincents, qui termine loin de la tête. Un grand Merci à Enio et Mireille Cester pour leurs encouragements.

Vincent Caccamo